A frisky day in Frisco

Trip Start Aug 31, 2010
1
11
34
Trip End Sep 30, 2010


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of United States  , California
Wednesday, September 8, 2010

JOUR_9

J'ai passé une excellente nuit calme et réparatrice. La chambre est très confortable et cela me change de NYC. A cause du jetlag je suis réveillé à 6h du mat alors je me connecte au WiFi et fais une série de grosses mise à jour de ma CS4. Je trouve vachement pratique et presque magique de pouvoir ainsi se connecté au web partout dans le monde. Même dans l’avion hier il y avait du Wifi, bon mais à 15$ je vais attendre encore un peu que ce service se démocratise sur toutes les compagnies et devienne gratuit.

 La Guest House est située dans un quartier tranquille avec un vieux tram qui passe de temps en temps dans la rue. Je déjeune dans la véranda, le temps est couvert et venteux.

Je vais faire un tour en ville et je redescends Market Street, plus je m’approche du centre et plus je vois de clochards dans la rue. J’ai la bonne idée de bifurqué et de prendre une série de rue parallèle pour revenir en arrière et je me retrouve dans un attroupement de black odorants et vociférant, poussant des caddies rempli de merdier. Je passe en mode furtif et continue mon chemin comme si de rien n’étais. Je ne suis pas à l’aise car le quartier as l’air un peu chaud et je suis un peu perdu. J’enclenche mon gps histoire de voir où je suis et comment rejoindre une rue importante et plus sure.  C’est quand-même vachement pratique ce genre d’outil ! Il est bientôt midi et je remonte en direction de mon hôtel vers un quartier plus joyeux. Je m’arrête au Café Flore pour manger un morceau et me pose sur la terrasse pour voir la vie du quartier quelques heures. C’est un café à l’ambiance bonne franquette, self-service, bonne musique, et free wifi. Je reviendrais demain.

Cette après-midi, c’est la lessive / repassage car c’est bien joli de voyager mais c’est salissant ! Je me pointe dans le lavomatique du bout de la rue, véritable décor de cinéma. Tout y est, les deux rangées de vielles machines à laver, le ventilateur au plafond, la peinture blanche qui as jaunit,  le drapeau américain au mur, les vieux néons, les clients qui attendent en lisant un bouquin ou en discutant.  Bon ca marche comment ces machines ? Yes got it. Je lance une machine et je me crois dans Rain Man et cette fameuse scène où Dustin Hoffman regarde le linge tourner au travers du hublot de la machine. Le temps de faire un peux de montage dans Première  et elle a fini, un petit coup de dryer et back to the hôtel pour une séance de repassage.

Ce soir je vais manger avec des amis de Suisse qui habitent ici, à Frisco (oui ca caille avec ce vent !) Je traverse la ville dans un vieux tram vintage des années 40 et rejoint le port où j’ai rendez-vous. Merci beaucoup à Christian et Suzanne pour cette soirée sympathique en votre compagnie ! Ca fait du bien de voir des amis.
Report as Spam

Use this image in your site

Copy and paste this html: