Deuxieme...et troisieme wwoofing

Trip Start Feb 23, 2013
1
10
30
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Peru  , Apurímac,
Saturday, April 27, 2013

Hola amigos y amigas!!!

Nous voici de retour sur le blog apres trois semaines d'absence.

Nous sommes donc partis de Cusco le 27 avril pour aller a notre deuxieme wwoofing, dans la région de Apurimac. Cette région a éte une des régions les plus touchés par le terrorisme des dernieres decennies, elle est donc très peu touristique et les habitants n'ont pas l´habitude de voir des "gringos" (des blancs).

Nous avons traversé de superbes paysages de montagnes avant d'arriver au petit petit petit village de Urpipampa.
Nous voici donc dans la maison de Felicité alias "Mamita" et de Alberto, en compagnie d'autres wwoofers (tous francais). La maison est très rustique et plutot bordelique, avec douche dans le poullailler au milieu des poules et cuisine au feu de bois.
Nos journées de boulots sont plutot chargés : récolte du maïs et de l'avoine, s'occupper des vaches, aider a construire la nouvelle cuisine, faire le butage des patates, construire les barrieres des champs, aider a faire la cuisine, couper du bois...

Mamita et Alberto sont des purs natifs de Urpipampa, qui ont toujours vécus au jour le jour dans leur ferme. Ils font du fromage qu'ils vendent sur les marchés et mangent surtout ce qu'ils produisent : pendant dix jours, nous avons donc mangé du maïs sous toutes ses formes, notamment des galettes de choclo (un gros maïs blanc) plus ou moins sucrée enroulé dans une feuille de maïs (les Humitah, qu'on mangait presque tout les jours).Et cote cuisine fallait pas lui changer ses habitudes a Mamita! on a tente de mettre du gingembre dans ses galettes et on la mise dans une pure colere, c'etait rigolo....!

Ce fut une expérience de woofing tres intéressante, mais on a trouvé qu'il n'y avait pas assez d'echanges entre eux et nous (on mangeait rarement ensemble par exemple). Et comme Alberto ne fait pas grand chose de ses journées, Mamita doit donc tout gérer a la ferme autant que a la maison, cela la rend stressée et se ressent parfois lourdement sur l'ambiance de travail.

Nous partons donc du wwoofing un peu plus tot que prévu pour aller au village voisin de Lambrama faire un wwoofing improvisé chez Plinio, une connaissance de Alberto et Mamita.
Plinio est un grand péruvien (ce qui est très rare) au look de cow boy. Son boulot est de transporter des mineraux en camion Qu il achete a la mine et revend a la ville. Il tient aussi un petit hotel (dans lequel nous dormons, toujours gratuitement en l'echange de nos bras), a ouvert une petite creche  et possede une etable qu'il voudrait remettre en route en mode écolo etc.
Le plus gros du boulot n'est pas forcement interressant (on sort de la terre et on désherbe pour agrandir la creche), mais l'ambiance de travail est tres tranquille.

Le village de Lambrama est tres joli, et les enfants du villages sont tres curieux de nous voir : on passera pas mal de temps avec eux. On a aussi profité de toutes les animations du village : Match de foot entre "mamitas" pour la fete des meres, fete de l´'ecole ou l'on te distribue gratuitement des littres et des littres de tisanes alcolisées, défilé des enfants de l'école,etc.

Plinio c"est le genre de mec qui donne tous! Et dans le genre il voulais vraiment qu'on decouvre son village et ses alentours, du coup un matin il nous jette a l'arriere de son gros camion et on grimpe un truc de fou!! Et c'est a 4500 mettres d'altitude qu'on decouvre  un lac de montagne splendide et des animaux sauvages qui sont tranquilles dans leur coin (chevaux, moutons, vaches et vigogne un genre de lama ...) Et puis pour finir c'est pas qu'on va recolter les patates avec eux ! Avec l'altitude c'etait tres dure, il y avait de la distance entre l'equipe des francais et celle des peruviens mais on est allee au bout!

Et puis pour terminer ce petit recit on va pas se cacher, on est trops content parce qu'on a pus voir des condors en plein vol.On etaient  perches sur une montagne avec vue a 360 degres sur la vallee qui nous entourrait et franchement ça c'etait terrible!!!

Il ne nous reste plus qu a vous souhaitez a tous un joyeux noel, (au vu du temps qu'il fait par chez nous, mouhhhaaaa)

On vous aimes, gardez nous une part de buche, un milliard de bisoux a tous, et comme le disait Mamita, ASI NO MAS....*


*Pas plus, pas moins.




 
Slideshow Report as Spam

Comments

papito on

dépaysement garanti à la lecture de vos aventures Mazette, si on veut se reconvertir en agriculteurs écolos & bougnats, on saura à qui demander conseil

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: