Lima, Partie 3

Trip Start Feb 23, 2013
1
4
30
Trip End Ongoing


Loading Map
Map your own trip!
Map Options
Show trip route
Hide lines
shadow

Flag of Peru  ,
Monday, March 4, 2013

Cet article sera entierement sans accent, demerdez vous...

Pour cette derniere partie sur Lima, nous avons plein d energie positive a vous transmettre. 
 Momotte a tente sa premiere phrase en espagnol il y a deux jours, ca a donne ca : pour dire "bonjour je voudrai rentrer dans l agence de voyage" elle a dit "Dias, quiero comer en la agencia" ce qui signifie "Bonjour je voudrai manger dans l agence". Elle s accroche...
 
Nous avons enfin pu couchsurfer ! Nous avons d abord rencontre Christian et le groupe de couchsurfers de Lima, pour un dimanche pic nic au bord de l ocean qui s est termine par une degustation de vino tinto (vin rouge) argentin tres tumultueuse chez un limenien (habitant de Lima)

Nous avons egalement goute le pisco qui est un alcool genre gnole de raisin, deux verres et c est parti...
Lundi nous avons passe la journee avec Pamela, une photographe vraiment tres sympa, qui nous a emmene visite des ruines pre-inca et mange dans une cevicheria (voir photo). Et pour terminer nous avons dormi chez Elio, informaticien, grand voyageur, qui nous a montre des photos de la jungle peruvienne et des animaux qu il y a vu. Ca ne nous a pas deplu mais ce n est pas encore dans nos priorites.
Nous quitterons donc Lima avec un grand sourire et pas fache quand meme de se mettre au vert, ou plutot au dore... A suivre.
 



FLASH SPECIAL : Petite histoire des bus de Lima.

Dans cette capitale, il y a beaucoup de pauvrete. Le salaire minimum est d environ 700 soles (environ 200 Euros) , mais beaucoup vivent de la debrouille : cireurs de chaussures, vendeurs ambulants de boisson, de PQ, de coton tige, etc. A tel point que la limite entre mendicite et vente informelle est parfois tenue. Tout est bon pour gagner quelques soles...

Ainsi nous avons decouvert un travail informel original sur les arrets de bus. Ici le bus c est tout une aventure, ce sont tout dabord des minibus et ils roulent a vive allure et tres mal. Le controleur se tient a la porte et crie la destination aux passants en passant a chaque arret. Il faut monter et descendre tres vite car ils sont tres presse. 
A presque tout les arrets, il y a un homme qui note plein de choses sur un carnet (grand tableaux plein de chiffres) et qui interpelle les controleurs de bus lorsqu ils passent. Ces derniers lui jetent des pieces.

 Pendant plusieurs jours, le role de ces hommes aux arrets de bus est reste un mystere pour nous...

Faites travailler votre imagination, on attend vos suggestions : a quoi servent ces mecs ?
(reponse au prochain article)


Les photos arrivent demain





Slideshow Report as Spam

Comments

azteca on

bijour les jeunes vadrouilleurs.si pour le quiz je gagne le voyage au Pérou alors je tente une réponse.Le mec étant a l'exterieur il compte les personnes qui monte.une statistique que la stass aurait demandée; en meme temps ,ce mec indique le direction: bref c"est la GPS a 2 pattes péruvienne bisoussssssssssssssssssss tout plein

abrelosojos
abrelosojos on

On ne repond aux inconnus... qui est tu azteca?

Fabien on

Je vote pour un distributeur humain de ticket de bus, soit un guichetier en plein air. Bises à tous les deux

Fabien R on

Pero... no puedes "comer" un billete, no este nutritivo.

thibault on

Je pense que cet Homme est le représentant de "la fédération péruvienne de Bingo" (d'où le tableau plein de chiffres) et que le controlleur lui donne des pièces afin de tenter sa chance (ce qui ne sert à rien puisqu'il n'a pas le temps de jouer). Du coup, le bus repart et le controleur, ne se laissant pas abatre pour si peu, décide de rejouer à l'arret suivant. J'ai bon ?

abrelosojos
abrelosojos on

Fabien tu peux te marrer, et t "imagine pas les grosses conneries qu"on a sortit par la suite, mais on racontera au retour...

abrelosojos
abrelosojos on

Thibaaauuullllttttttttttt !!!!!!!! je pense que t"es fou!!!!
Comment ce passe la colloc avec mon colloc???

bullette on

je dirais que le type calcule le temps d'une navette entre 2 stations. Le temps étant de l'argent, tout est basé sur un système monétaire inflationnaire donc moins la navette met de temps moins elle paye (d'où le fait d'être très pressée). Le type n'est que le contrôleur du temps et de l'argent.
Ou alors c'est le bookmaker du coin lié au timing de la navette... Tout est une histoire de pari(s).... :)

Add Comment

Use this image in your site

Copy and paste this html: